Path of Exile - L’art de faire mieux

par Eric Théroux

Path of Exile
Éditeur : Grinding Gear Games
Développeur : Grinding Gear Games
PC/Xbox One
Mature 17 +


https://www.youtube.com/watch?v=x5_NiG-tMUE

Path of Exile, créé par Grinding Gear Games (GGG), est un rpg d’action multijoueur qui n’est pas sans rappeler Diablo. Il est disponible sur PC et nouvellement sur XBOX One. Les joueurs y incarnent un personnage exilé de sa terre natale qui doit survivre dans un environnement hostile, gagner des niveaux, trouver de l’équipement, tuer des tonnes de monstres et finalement sauver tout le monde de son triste sort... classique.


Par contre, Path of Exile se distingue nettement du géant de Blizzard sur plusieurs aspects.


http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/poe-suit.jpg" alt="" width="1278" height="720" />


- Le jeu est complètement gratuit, les micro transactions sont simplement esthétiques
Avant même d’avoir accès au jeu, la plus grande différence se situe dans le fait que tout le contenu est gratuit. Toute l’histoire, toutes les zones, tout l’équipement est disponible gratuitement pour tout le monde. GGG se fie au plaisir et à la bonne volonté des joueurs pour investir dans des micro transactions 100 % esthétiques (aucun avantage sur les autres joueurs n’est offert par GGG). Et ça marche! L’équipe derrière GGG a quintuplé en quelques années et le jeu ne cesse de croître. L’équipe de production communique sans arrêt avec les joueurs, leur demandant leurs avis et les informant de l’avancement de la production des différents contenus promis. Les joueurs se sentent ainsi impliqués et c’est rafraîchissant de savoir ce qui arrive avec un jeu, même quand ça ne va pas comme prévu. Plusieurs grosses compagnies pourraient en tirer des leçons.


http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/poe-tree.jpg">http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/poe-tree.jpg" alt="" width="1387" height="720" />


-  Un arbre des compétences qui offre beaucoup de liberté aux joueurs
Quand ils commencent une nouvelle partie, les joueurs ont le choix de 7 classes différentes, toutes avec des voix uniques aux répliques souvent cinglantes. Le choix de cette classe influence deux choses : les statistiques de base et l’endroit de départ dans l’arbre des talents. Après, c’est au joueur de choisir comment il distribuera les points de talent qu’il gagnera à chaque niveau et l’équipement qu’il voudra utiliser selon le style de personnage qu’il veut jouer. L’arbre des talents est énorme et il permet d’avoir une variété et une liberté qu’on ne retrouve pas dans les autres jeux du genre.


- Des habiletés modifiables par des effets passifs
Les habiletés offensives ou défensives de notre personnage proviennent de gemmes qui doivent être équipées dans nos armures ou nos armes. Ces gemmes peuvent être liées à d’autres pour en modifier l’effet. Une flèche de feu liée à une gemme de dommage de glace permettra d’avoir une flèche qui fait les deux types de dommage, alors que la même flèche liée à projectiles multiples permet de décocher plusieurs flèches en une seule attaque. Le jeu permet donc de multiples combinaisons qui ajoutent aux possibilités du joueur.


http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/case2.png">http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/case2.png" alt="" width="800" height="600" />
- Aucune monnaie, mais plutôt des objets utilisables qui favorisent un système de troc entre joueurs

Un autre changement majeur par rapport aux jeux du même type : il n’y a aucune monnaie dans Path of Exile. Les échanges avec les marchands et les autres joueurs se font avec des orbes qui peuvent aussi être utilisés pour reforger les propriétés de notre équipement. Certains, comme l’orbe de chaos qui change au hasard toutes les propriétés d’un équipement rare, ont plus de valeur que l’orbes de transmutation, qui permet de transformer un équipement normal en équipement magique. Un système de troc complexe et extrêmement actif existe donc pour que les joueurs puissent se procurer l’équipement qu’ils désirent selon leur style de jeu. Et ça marche très bien!


- Une histoire continue sur 10 actes qui ne se répètent pas.
À ma connaissance, GGG est aussi le seul à avoir réussi à créer un rpg d’action en continu sur 10 actes. La majorité de leurs compétiteurs répètent le contenu en augmentant simplement la difficulté pour allonger le temps de jeu jusqu’au contenu final. Ce n’est plus le cas dans Path of Exile (depuis la mise à jour 3.0). L’histoire progresse sans arrêt et d’un simple exilé sur une plage, notre personnage devient d'une puissance qui rivalise avec les Dieux. Le tout est très bien raconté et donne envie de jouer pour savoir ce qui va se produire ensuite. Le fait que l’histoire soit en continue permet de créer de nouveaux personnages beaucoup plus facilement puisque le jeu est moins répétitif.


http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/poe-gameplay.jpg">http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2017/09/poe-gameplay.jpg" alt="" width="1280" height="720" />


- Plusieurs objectifs de fin de jeu différents
Pour les joueurs qui veulent investir beaucoup de temps dans le jeu, Path of Exile a trouvé des moyens d’alléger la corvée que représente la chasse aux objets spéciaux et aux niveaux à la fin du jeu. Premièrement, il y a l’atlas, dans lequel on retrouve plus de 100 maps, chacune avec un monstre spécial à la fin, qui peuvent être modifiées avec certains objets. Ces maps, liées entre elles, sont de plus en plus difficiles et deviennent plus payantes en expérience. Il y a aussi le labyrinthe d’Isaro qui sert à collecter rapidement beaucoup d’objets plus rares. C’est sans oublier qu’un repère complet, complètement personnalisable, peut aussi être construit. Dans ce repère, il est possible de façonner des objets à volonté.


- Des nouvelles mécaniques de jeu sont implémentées à chaque nouvelle ligue
D’ailleurs, pour s’assurer que le jeu reste toujours attrayant, de nouvelles ligues, avec de nouvelles mécaniques de jeu, voient le jour environ aux 4 mois. Ça permet de revisiter le jeu et d’essayer de nouveaux personnages sans revivre la même expérience. Quand les mécaniques sont appréciées des joueurs, elles sont implémentées de manière permanente dans le jeu, sinon elles sont laissées de côté. De nouvelles gemmes d’habiletés et de nouveaux équipements uniques sont aussi ajoutés régulièrement pour augmenter les possibilités offertes aux joueurs.


L’élément négatif de Path of Exile c’est que le jeu est tellement gros et complexe que ce n’est pas facile pour un nouveau joueur de s’y lancer sans aide. Ceux qui persévèrent sont récompensés par un jeu prenant et complet.


http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2015/02/rn4_5etoiles.gif">http://retronouveau.ca/wp-content/uploads/2015/02/rn4_5etoiles.gif" alt="" width="730" height="54" />


Sans oublier qu’il est complètement gratuit!