Critique - Sweet Home

par Mat Bennett

Il y a plusieurs jeux japonais qui n'ont malheureusement jamais eu de localisation nord-américaine et qui sont à mon avis des incontournables. Sweet Home de Capcom est définitivement l'un d'entre eux et est un chef-d'œuvre du jeu vidéo d'horreur de l'ère 8 bits. Je dirais même que c'est probablement le meilleur jeu de maison hantée auquel j'ai pu jouer. Grâce à des fans dédiés du rétro, une traduction en anglais est disponible et le jeu est facilement accessible par émulation. Pour ceux et celles un peu plus collectionneurs, il est même possible de se procurer une cartouche de reproduction qui vous permettra de profiter de Sweet Home sur votre NES.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/manor.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/manor.png" alt="manor" width="1015" height="474" />

On y joue un groupe de cinq personnes qui mènent une expédition dans le manoir abandonné de Mamiya pour y photographier les fresques antiques oubliées entre ses murs. Cependant, dès que l'expédition entre dans le manoir, l'esprit maléfique de la maîtresse des lieux enferme le groupe en les condamnant à une mort atroce s'ils ne combattent pas pour leur survie. Ce jeu est littéralement l'ancêtre du type de jeu survival horror. Il faut y gérer un inventaire restreint et des ressources limitées pour survivre aux ennemis et aux pièges du manoir. Capcom s'est aussi définitivement inspiré de Sweet Home pour la série Resident Evil. On y reconnait entre autres les séquences d'animation des portes qui s'ouvrent lorsqu'on entre dans une pièce.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/74267-sweet-home-nes-screenshot-opening-door-animation.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/74267-sweet-home-nes-screenshot-opening-door-animation.png" alt="74267-sweet-home-nes-screenshot-opening-door-animation" width="768" height="448" />

Le gameplay est majoritairement à saveur RPG avec des combats aléatoires et des commandes tour par tour pour vaincre les ennemis. Nos héros gagnent aussi des points d'expérience pour augmenter leurs niveaux. Les personnages peuvent se déplacer par groupe de trois au plus, alors ont doit gérer minimum deux groupes distincts pour explorer le manoir. Il faut anticiper les énigmes, car chacun des membres de l'expédition a un item particulier qui est nécessaire de temps à autre pour avancer dans le manoir. Kazuo a un briquet pour brûler des obstacles, Ryo a la caméra nécessaire pour photographier les fresques qui révèlent des indices, Akiko a une trousse de premiers soins, Asuka a un aspirateur pour d'autres types d'obstacles et Emi possède une clef qui ouvre certaines portes. Il est possible de sauvegarder n'importe où et je vous suggère de le faire souvent, car si un de vos personnages meurt, c'est irréversible. Le nombre de survivants affectera aussi la fin que vous obtiendrez. Je vous suggère aussi d'essayer de conserver vos deux groupes le plus près possible car ils pourront mutuellement s'assister lors des combats. Ça augmentera grandement les chances de survie, mais des pièges et des esprits essayeront par plusieurs moyens de vous séparer.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/fight.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/fight.png" alt="fight" width="793" height="349" />

Tout le jeu se passe dans le manoir qui est très grand et varié avec ses catacombes et plusieurs autres environnements lugubres à explorer. Malgré que la présentation soit limitée par les capacités du NES, les graphiques rendent très bien l'ambiance macabre d'un manoir hanté et la trame sonore très sombre accompagne vraiment bien son atmosphère. Ce jeu 8 bits est aussi à mon avis le plus gore auquel j'ai joué. C'est probablement une des raisons qui a empêché une localisation en Amérique du Nord, vu la politique très conservatrice de Nintendo of America à l'époque. Vous affronterez entre autres des corps de zombies sectionnés et des ghouls aux corps couverts de pustules. J'avais trouvé les séquences particulièrement graphiques lorsque certains personnages se font tuer. On peut voir une animation où le tronc de la victime se fait trancher en deux.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/Char-death.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/Char-death.png" alt="Char death" width="995" height="462" />

Il est intéressant de savoir que le jeu Sweet Home est une adaptation d'un film japonais du même titre sorti aussi en 1989. Le scénario et les personnages sont pratiquement identiques et bien que son âge soit apparent, je le suggère pour les fans du genre. Pour revenir au jeu, je recommande définitivement Sweet Home. Que vous soyez amateurs de survival horror ou de RPG rétro, vous allez définitivement y trouver votre compte. Ce jeu est, à mon avis, un incontournable.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/finale.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2014/10/finale.png" alt="finale" width="947" height="394" />