De grandes voiles et d'eau stagnante

par Rétro Nouveau

Une autre année, un autre Assassin’s Creed. En fait, non pas un, mais deux nouveaux AC en 2014. Après 8 jeux sur console et autres titres sur plateformes mobiles, ainsi que de récents faux départs, est-ce trop? Disons que je vois un navire nommé H.M.S.Saturation s’approcher à l’horizon…

 

Avec AC:Unity qui ne sortait que sur PS4 et XBoxOne, il fallait semble-t-il donner un petit quelque chose aux ceuzes qui, comme moi, n’en ont pas de ces consoles nouvelle génération. Ce petit quelque chose, c’est AC:Rogue, ou si vous préférez : Assassin’s Creed IV : Black Flag 2 : The Return of the Bateau. Mais à défaut d’avoir une suite palpitante, Ubisoft nous a offert un jeu en (presque) copié-collé sur son prédécesseur. On le voit dès les premières heures de jeu passées dans l’Atlantique Nord: il n’y a rien de nouveau ici, sauf peut-être un ou deux icebergs… et on sait ce qu’un iceberg peut faire pour la santé d’un paquebot.

 

Mais bon, pour les besoins de la cause, hissons les voiles sur cette mer connue. Après deux heures de jeu, donc, je naviguais au large de l’île d’Anticosti quand j’aperçois un navire abandonné; activité qui consiste à piller les ressources à son bord en moins d’une minute, sinon tout explose, toi y compris. Ça l’air facile non? Non. Parce qu’au moment où je dois bouger mon bonhomme, rien ne se passe comme je l’anticipe. Exemple : au lieu de m’agripper sur la corde pour me balancer Tarzan-style sur la future épave, je l’évite de justesse pour plonger dans les eaux du Golfe du St-Laurent. Pas grave; le décompte ne commence qu’une fois les pieds sur les planches du pont. 55 secondes plus tard, il ne reste plus rien : «Wow!» que j’me dis : parcours presque parfait! Ne suffit plus qu’à sauter de la rambarde pour me sauver et le tour serait - POURQUOI TU T’ES VIRÉ DE BORD POUR SAUTER DANS LE BATEAU 0ST!E DE POURRI?!?!?! Pis là tout explose… moi y compris.

 

Ce malheureux «accident» avec le bateau abandonné m’a fait réaliser à quel point je me suis éperdument lassé d’Assassin’s Creed. Trop de jeux en peu de temps, pas assez d’innovations, histoire et gameplay redondants, mécanique de combat qui manque de punch... Surtout, et c’est là mon ultime problème; une navigation à pied qui n’a jamais été améliorée. En fait, on l’a rendu plus difficile à cause de toutes les possibilités rajoutées : animations de glisse sous des clôtures, arbres, cordes… Comme quoi trop c’comme pas assez.

 

Voilà. J’aimais Assassin’s Creed, mais plus maintenant. Le navire amoché de mon appréciation s’est finalement fait couler par le H.M.S.Saturation d’Ubisoft. N’en déplaise à ceux qui l’ont aimé, mais je considère AC:Rogue comme une tentative manquée de prolonger le plaisir d’incarner un pirate (et peut-être un peu une passe de cash). Dans les mots de ce dicton anglophone : « This ship has sailed. »

 

Les classiques étant bien meilleur, https://www.youtube.com/watch?v=KTkYuQMcQ_E" target="_blank">en voici un de circonstance.