Critique - Yo-Kai Watch

par Rétro Nouveau

Yo-Kai Watch
Développé par Level-5
Publié par Nintendo
Disponible sur 3ds
Tous âges


https://youtu.be/opal2gPHAD4

Pour plusieurs, Yo-Kai Watch est une nouveauté, quelque chose dont ils n’avaient jamais entendu parler auparavant ; un univers populaire au Japon qui ressemble beaucoup à la franchise de Pokemon pour ne pas l’appeller un dérivé de celle-ci. Toutefois, c’est loin d’être le cas.

Je m’intéressais à la franchise pour plusieurs raisons : j’ai grandi avec Pokemon, Digimon et les jeux de Level-5 m’intéressent beaucoup. N’ayant toutefois jamais joué aux jeux qui étaient depuis bien longtemps sortis au Japon, j’avais peur de m’attacher à un Pokemon-like qui ne ferait que me déçevoir au bout de la ligne. Malgré ma peur, j’ai sauté sur l’occasion d’y jouer dès sa sortie.

Yo-Kai Watch est un grand jeu rempli de contenu attirant et charmant. Le visuel, les animations et les voice-overs sont dignes de la qualité que nous apporte habituellement le studio de Level-5.

Le jeu se situe dans un univers peuplé de fantômes invisibles : les Yo-kai. Ces esprits, quelques fois méchants, mais s’occupant principalement de façon passive et gentille sont uniquement visibles avec l’aide de la Yo-Kai Watch, un item que le joueur obtient assez rapidement dans le jeu. Avec l’aide du premier Yo-kai que le joueur rencontre, Whisper, le personnage principal et son nouveau guide débutent une aventure qui ne cesse de m’impressionner. Non seulement est-ce qu’on découvre un univers rempli de créatures magiques et visuellement attrayantes, on nous fait vivre une histoire captivante (malgré que ce soit par moment enfantin). À plusieurs reprises, il m’arrivait de faire des comparaisons entre Yo-Kai Watch et Ni No Kuni, un autre jeu de Level-5 qui a grandement été apprécié par le public. Les deux jeux ont beaucoup en commun, tant pour l’histoire que pour la quête de compagnons qui ne cesse de s’auto-renouveler tout au long du jeu.

 

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/11/Yo-kai-Watch-14.jpg">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/11/Yo-kai-Watch-14.jpg" alt="Yo-kai-Watch-14" width="1066" height="635" />

 

Yo-Kai Watch comprend un amalgame de mécaniques (certaines plus complexes que d’autres) qui font en sorte qu’il est unique dans son genre. Plusieurs fois (ou plutôt à toutes les fois que j’y ai joué) je me suis surpris à me réprimander, car j’étais encore une fois en train de faire quelque chose d’autre (explorer, quêtes secondaires, attrapper des Yo-Kais, etc.) alors que j’aurais dû être en train de finir une quête principale liée à l’histoire. Bien qu’il soit encadré par une histoire et des quêtes principales ; le jeu demeure un open-world qui attire n’importe quel curieux. La map est grande et diverse et laisse peu de place à la répétition. Les activités sont multiples: on y trouve des quêtes secondaires où l’on doit aider des gens qui sont affectés (sans le savoir) par des fantômes, on doit attrapper des insectes pour nos devoirs d’école, on peut s’arrêter pour trouver et se lier d’amitié avec des Yo-Kais… La quantité de choses qu’il est possible de faire dans le jeu est énorme, sans toutefois sans être écrasante pour un joueur moins expérimenté.

Le jeu reste dirigé. Le personnage principal se promène en tout temps avec un guide, et on s’assure de bien pouvoir nous pousser dans la bonne direction lorsque nous ne sommes pas certain de savoir où aller. Les menus sont simples et efficaces et l’interface facile à utiliser. Toutefois, un élément assez crucial et qui laisse à désirer est la carte globale du monde. L’utilisation de celle-ci se limite à être plus près de celle d’une mini-map alors que bien souvent, j’aurais aimé pouvoir voir d’autres endroits dans le jeu, sans avoir à m’y déplacer. Cela aurait bien aidé pour des sous-quêtes qui demandaient à ce que le joueur cherche quelque chose à des endroits spécifiques, alors qu’on ne se souvient pas toujours du nom des endroits.

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/11/Yo-kai-Watch-6.jpg">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/11/Yo-kai-Watch-6.jpg" alt="Yo-kai-Watch-6" width="416" height="504" />

Ce qui m’a le plus surpris dans le jeu furent les combats. Avant tout, je m’attendais à quelque chose de plus simple et moins tactique que ce qui nous est offert. Bien que la courbe d’apprentissage soit assez ardue ; le joueur s’habitue assez rapidement et les possibilités deviennent multiples et intéressantes. Le joueur peut porter sur lui six différents médaillons qui permettent aux Yo-kai de se battre à ses côtés. Les six médaillons sont installés en cercle sur la montre du personnage et seulement 3 sur 6 peuvent se battre en même temps. Le joueur peut cependant, à presque n’importe quel moment du combat, faire tourner le cercle et permettre aux autres de se battre avec lui. Ceci fait en sorte que les combinaisons de Yo-kai peuvent changer à n’importe quel moment, selon les besoins du combat.

Chacun d’entre eux attaquent en temps réel, sans que le joueur n’ait à faire quoi que ce soit. Toutefois, la partie intéressante vient aux différentes habiletés spéciales que le joueur doit activer et finaliser pour que ses compagnons les utilisent. Pour reproduire ces habiletés spéciales, le joueur doit utiliser son stylet pour faire plusieurs types de contraptions sur l’écran du bas qui permettent aux Yo-kai de charger leurs habiletés. En plus de devoir gérer 6 companions, le joueur doit controller les attaques spéciales, les items, la roulette, aider les compagnons découragés pendant le combat, etc.

Pour ceux qui s’attendaient à un type de combat plus près de celui de Pokemon, il est compréhensible d'avoir une certaine déception, car ce n’est rien de semblable. Il faut comprendre qu’il ne s’agit pas du même jeu et que les combats dans Yo-Kai Watch sont rapides, en temps réel, et que le joueur doit microgérer un groupe de compagnons pour en sortir vainqueur. Encore une fois, la comparaison avec Ni No Kuni est forte et bien appréciée.

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par Yo-Kai Watch et qu’il s’agit de l’un de mes top 5 pour l’année 2015.

 

http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/02/rn4_5etoiles.gif">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/02/rn4_5etoiles.gif" alt="rn4_5etoiles" width="730" height="54" />

 

Points Positifs :
- Les combats sont stimulants
- La diversité des activités
- La diversité des Yo-Kai
- Le visuel est fort et apporte un plus à la satisfaction générale


Points Négatifs :
- Mauvaise utilisation de la carte
- Doit utiliser le stylet pour l’expérience complète
- Courbe d’apprentissage pour les combats