Critique - Getsu Fūma Den

par Mat Bennett

Getsu Fūma Den
Développé par : Konami
Publié par : Konami (1987)
Disponible sur : Famicom/Traduction disponible sur Romhacking.net


[embed]https://www.youtube.com/watch?v=SbT_ibhQAqM[/embed]

C'est vraiment triste de voir que Konami est maintenant en déchéance. On est pas mal loin du développeur légendaire qui s'était établit comme un immanquable avec leurs classiques sur le NES. Si leur situation actuelle est plutôt décevante, leurs oeuvres passées sont toujours aussi intéressantes. Voici donc un autre excellent jeu qui à l'époque, était resté inconnu à l'extérieur du Japon. Getsu Fūma Den est une aventure qui aurait surement fait partie des incontournables du retro-gaming si on avait connu la franchise chez nous.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma2.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma2.png" alt="fuuma2" width="1024" height="445" />


Le héro du jeu est un samurai du nom de Fūma qui est le seul survivant de son clan car ses trois frères ont été massacrés par le roi des démons. Dans sa quête de vengence, Fūma doit explorer l'enfer pour récupérer les trois katanas de ses frères, ou des “Hadoukens” comme le jeu les appel. On ne peut pas faire autrement que de penser à Street Fighter mais il n'y a vraiment aucune relation. Les katanas, ou Wave Swords, ne lancent malheureusement pas de Hadoukens mais lorsque les trois sont réunis pour la confrontation finale, ça donne quand même une attaque assez efficace!


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/annoyedfuuma.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/annoyedfuuma.png" alt="annoyedfuuma" width="725" height="345" />


Le gameplay est pas mal varié et divisé en trois modes. On débute dans un mode d'exploration en vue de haut où l'on parcour des chemins pour accéder à des tableaux, des donjons ou même des commerces pour augmenter notre arsenal. On peut revenir sur nos pas et le monde est ouvert à la libre exploration. Ça implique de devoir repasser à travers des sections à plusieurs reprises, surtout si on a pas encore trouver l'item necessaire pour progresser. En plus de certains items vraiment nécessaires comme une chandelle qui éclaire les donjons, on trouve aussi d'autres armes comme des shurikens pour nous aider à vaincre les monstres et les boss de l'enfer.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma5.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma5.png" alt="fuuma5" width="990" height="445" />


Le mode principal du gameplay se déroule en side-scroller hack'n slash. Il y a un peu de platforming à effectuer avec des ravins et autres obstacles à éviter en plus des ennemis mais les commandes sont précises et le jeu ne donne jamais l'impression d'être frustrant ou “cheap”. Les commandes font un peu penser à Leonardo dans Teenage Mutant Ninja Turtle (NES) mais en beaucoup mieux. Konami a aussi recylé du même jeu l'effet sonore des enemis qui explosent. Vous accumulez de l'argent à dépenser chez différents marchants et il y a aussi une barre d'expérience qui augmente avec le nombre d'enemis vaincus. Ça rajoute un sens de progression supplémentaire que j'ai apprécié et je n'ai jamais senti le besoin de “grinder”.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/Fuuma1.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/Fuuma1.png" alt="Fuuma1" width="1024" height="450" />


La dernière portion de gameplay se déroule en troisième personne pour l'exploration des trois donjons qui cachent les Wave Swords. C'est assez original de combattre les enemis en dans cette perspective et ça fonctionne quand même bien. Ce n'est définitivement pas le coeur du jeu mais ça réussit selon moi à être original. Je vous suggère par contre de vous dessiner une carte car on peut s'y perdre assez facilement. L'aventure vous prendra quelques heures et un système de mot de passe y est intégré pour sauvegarder votre progrès.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma3.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma3.png" alt="fuuma3" width="960" height="445" />


Tout ça nous est présenté avec des visuels qui sont dans les plus impressionnants sur le NES. Les couleurs sont vibrantes et variées pour du 8 bits et les sprites sont très détaillés. Les environnements sont aussi diversifiés et contribuent très bien à une ambiance lugubre dans un folklore japonais antique. En fait, on ne serait pas trop loin de la cible en résumant Getsu Fūma Den comme un genre de Castlevania à thème japonais.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma4.png">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/09/fuuma4.png" alt="fuuma4" width="754" height="354" />


C'est vraiment dommage qu'il n'y a jamais eu une suite à Getsu Fūma Den car il y avait beaucoup de potentiel à mon avis pour développer la franchise. Fūma n'est quand même pas tombé complètement dans l'oublie car il était dans la série Wai Wai World (Famicom), il était téléchargeable avec son tableau dans Castlevania : Harmony of Despair (PS3/X360) et il a eu aussi droit à sa propre carte Yu-Gi-Oh. En conclusion, je recommande fortement ce classique pour Famicom qui est rapidement devenu un de mes jeux préférés pour la console.


http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/02/rn4_5etoiles.gif">http://retronouveau.s3.amazonaws.com/media/2015/02/rn4_5etoiles.gif" alt="rn4_5etoiles" width="730" height="54" />


Points positifs

+ Un gameplay varié avec des éléments qui se complimentent bien.
+ Un des plus beau jeux sur la console.
+ Un side-scroller à exploration ouverte avec juste assez d'éléments RPGs.

Points Négatifs

 On doit refaire souvent les mêmes sections si on a pas les items nécessaires pour progresser.
 Un bon potentiel qui n'a malheureusement jamais été exploité dans une suite.